A+ A A-

Radio Okapi : 15 ans d’information au service de la population congolaise

RDC 201002 LAM.831 light

Radio Okapi a fêté samedi 25 février son 15ème anniversaire. En République démocratique du Congo (RDC), ce média reste une source d’information de référence pour une grande partie de la population. Retour sur la contribution de la Fondation Hirondelle à sa création et à son développement.

De nombreux témoignages d’auditrices, d’auditeurs et d’internautes ont salué à l’occasion de cet anniversaire le rôle que Radio Okapi continue de jouer dans leur vie et pour leur pays, 15 ans après sa création. Parmi les propos recueillis par Radio Okapi et publiés sur son site web, ceux du Dr Denis Mukwege, célèbre médecin-directeur de l’hôpital de Panzi à Bukavu, qui soigne les femmes victimes de violences sexuelles : « Que serait devenue notre population sans Radio Okapi puisque c’est la seule radio, à mon avis, qui couvre toute la RDC et qui essaye d’être le plus possible impartiale ». Une appréciation partagée y compris dans des pays voisins avec qui les relations restent conflictuelles, comme le Rwanda : « J’apprécie les informations que nous recevons de la part de la Radio Okapi. Je la considère comme une radio qui joue le rôle d’unification de nos peuples », indique ainsi l’abbé rwandais Diogène Dufatanye, du diocèse de Cyangugu. 

Le succès d’audience exceptionnel de Radio Okapi, et son impact en profondeur au sein d’une société qui continue d’être confrontée à de multiples crises sont d’abord le fruit du travail et de l’engagement des équipes congolaises qui font vivre cette radio au quotidien. C’est aussi le résultat d’un partenariat innovant et constructif entre l’ONU et la Fondation Hirondelle, initié à leur demande dès la création de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies en RDC en 2002. La définition du concept de Radio Okapi, de son organisation, de son fonctionnement et de ses programmes, ainsi que la direction des équipes ont en effet été assurés à partir de sa création le 25 février 2002 et jusqu’en 2014 en cogestion par des responsables de la Fondation Hirondelle et des Nations Unies.

La Fondation Hirondelle a réalisé dans ce partenariat la formation des journalistes et animateurs, l’élaboration des chartes (de la radio, pour les réseaux sociaux, lors d’élections…), la définition du cahier des charges de chaque émission, l’élaboration et la mise à jour de la grille des programmes et l’organisation des équipes. La direction de la radio, la rédaction en chef et la direction des programmes ont été assumées jusque 2008 par des responsables expatriés de la Fondation Hirondelle, sous la supervision du Directeur de l’information publique de la MONUC. Un transfert de responsabilités a ensuite été organisé vers les cadres nationaux de Radio Okapi, qui assurent depuis cette période la Rédaction en Chef et la direction des programmes.

La Fondation Hirondelle a également développé le réseau de Radio Okapi en dehors du périmètre onusien, notamment en mettant en place le réseau des radios partenaires et des correspondants de Radio Okapi dans toutes les régions. Celui-ci a fortement contribué à augmenter la notoriété et la diffusion de la radio dans des villes et zones non couvertes par les émetteurs FM de la MONUSCO. La Fondation Hirondelle a réalisé et commandé des études pour mesurer l’audience de Radio Okapi, et proposer des pistes de développement et de pérennisation future pour la radio. Enfin de 2002 à 2014 la Fondation Hirondelle a apporté de nombreuses contributions en ressources pour assurer le fonctionnement et le développement de la radio : ressources humaines, équipements, véhicules…

La cogestion de Radio Okapi a pris fin en 2014. Le personnel congolais s’est approprié les acquis de ces années de partenariat. Les programmes de Radio Okapi restent les plus écoutés de RDC, et continuent d’être produits au quotidien par les journalistes, techniciens et animateurs congolais sous la direction de la MONUSCO. Les échanges entre les Nations Unies et la Fondation Hirondelle se poursuivent par ailleurs, en RDC et dans d’autres contextes. La Fondation Hirondelle salue le travail courageux et utile accompli par les équipes de Radio Okapi. Nous sommes fiers d’avoir pu contribuer à le rendre possible sur la durée.