Radio Ndeke Luka: 12.11.2012: Résurgence des éléments de Baba Ladé dans le Haut Mbomou ?

 

La sécurité des habitants de Mboki (est) est de plus en plus menacée par des hommes non identifiés. Le dernier cas en date a été une embuscade tendue le 9 novembre 2012 à un commerçant du coin sur l’axe Obo/Mboki par ces malfrats. Bilan : une somme de 200 000 francs CFA et une trentaine de téléphones portables emportés.

Selon la victime, interrogée par le correspondant de Radio Ndeke Luka, « ses ravisseurs ont parlé les langues « Arabe » et «Fulbé» au moment de leur action. Ils se réclameraient d’appartenir aux éléments du général tchadien Baba Ladé, leader du Front Populaire pour le Rassemblement (FPR) ».

« Ces hommes armés, bien équipés, m’ont capturé dans la matinée du vendredi et m’ont passé à tabac avant de me dépouiller de tous mes biens. Je n’ai été libéré que le lendemain vers 10 heures locales (9HTU) », a raconté la victime.

Le commerçant a ajouté que « quelques jours avant sa capture, ces hors la loi ont tiré plusieurs balles sur un divisionnaire d’impôts de la région. Ce dernier allait de Obo à Mboki. Un autre forfait date d’un mois où des bandits de grand chemin ont volé une somme de 300 000 francs CFA appartenant à 2 conducteurs de taxi moto sur le même axe ».

La grande interrogation qui préoccupe à ce jour les observateurs de la vie sociale de cette région est cette supposée appartenance de ces hommes armés à la rébellion du FPR. Pourtant, il y a juste un mois Baba Ladé et une partie de ses éléments ont été extradés vers leur pays d’origine, le Tchad.

Il est à noté que ces hommes armés viennent gonfler la liste des éléments de la rébellion de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony qui sévissent dans ces localités. Une rébellion que l’Union Africaine traque avec l’appui des soldats centrafricains, ougandais et américains.

Les commentaires sont fermés.