Radio Ndeke Luka (RCA), 13.12.2012: Vol d’équipement de la sureté aérienne à l’Aéroport Bangui M’Poko

 

L’atterrissage nocturne à l’Aéroport Bangui M’Poko est actuellement dangereux.  La sécurité aérienne est en ce moment défaillante. Les balises de signalisation de la piste ont été dérobées par des fabricants d’ustensiles artisanaux à Bangui. Le constat a été fait ce 10 décembre par l’Agence de Sécurité pour la Navigation Aérienne (ASECNA). Les 6 auteurs de cet acte de vandalisme ont été appréhendés et mis sous verrous dans la capitale centrafricaine.

Le personnel de l’ASECNA a révélé à Radio Ndeke Luka que « les voleurs ont emporté entre autres, 4 pattes de retournement, 4 coffrets, 8 pattes d’unité de papi, 4 transformateurs de 200 watts, 2 cordons de lignes secondaires, 6 feux de prolongement, 4 feux d’identification avec coffrets et 2 panneaux réflecteurs ».

En revanche, les 6 voleurs dont un sujet nigérian ont été, après une enquête de 48 heures, arrêtés par la brigade de la Gendarmerie de l’Aéroport M’Poko au quartier Combattant dans le 8ème arrondissement de Bangui. C’est en transformant les métaux pour en faire des marmites artisanales dites « tawa ti ciment » en RCA qu’ils ont été arrêtés. Actuellement ils sont gardés dans les geôles de la sécurité aéroportuaire.

D’après le personnel de l’ASECNA, ces outils sont indispensables pour les atterrissages de nuit. Or, une partie de la piste d’atterrissage de l’aéroport est plongée dans l’obscurité.

Pour l’heure, l’ASECNA ne s’est encore pas prononcée sur les mesures prises pour palier le problème.

Pour mémoire, la disparition de ces outils de travail a été constatée lundi dernier lors d’un contrôle de routine des cadres et agents de l’ASECNA.

Les commentaires sont fermés.