Radio Ndeke Luka (RCA), 7.11.2012 : 3 femmes torturées par des éleveurs transhumants à Bozoum

 

Les éleveurs transhumants de la région de l’Ouham Péndé (nord) ont passé à tabacs 3 femmes âgées de plus de 50 ans. L’acte s’est produit samedi dernier dans un village situé à environs 45 kilomètres de la ville de Bozoum (nord). Les causes de cette agression ne sont  pas encore connues des autorités de la région.

Les trois agricultrices âgées d’environs 65 ans ont été attachées avec des cordes et violentées par un groupe d’éleveurs transhumants dans la sous préfecture de Bozoum, rapporte le correspondant de Radio Ndeke Luka.

Du retour des champs, le samedi dernier,  ces trois cultivatrices ont été prises au piège de leurs ravisseurs près du village Taley situé à moins de 50 kilomètres de Bozoum, ajoute le correspondant. Les 3 victimes ont été grièvement blessées à l’issue des tortures que leurs ont infligées ces éleveurs.

Informé de la situation au village Taley, le procureur de la République auprès du Tribunal de Grande instance de Bozoum, Gabriel Kette a effectué une descente sur les lieux et a constaté les faits. Il a, par la même occasion, instruit les éléments de la gendarmerie et ceux de la Brigade des recherches et d’investigations de la ville d’interpeller le chef de ces éleveurs afin de mettre la main sur les responsables de ce forfait.

Notre correspondant précise également que c’est le procureur de la République lui-même qui a conduit les 3 femmes à l’Hôpital de Bozoum.

Par ailleurs, un homme a été également mis à mort le même jour par un autre groupe d’éleveurs transhumants dans cette région. Ces situations installent un climat d’inquiétude au sein de la population de la région, limitant ainsi leurs activités et déplacements.

Les commentaires sont fermés.