Radio Okapi (RDC), 05.02.2013 : RDC: le choléra a fait 76 morts au Katanga en deux mois

 

Ce qu’il faut faire pour lutter contre le choléra d’après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plus de deux mille trois cents cas de choléra, dont soixante-seize décès, ont été enregistrés à Lubumbashi et dans plusieurs territoires du Katanga, du 2  décembre 2012 au  3 février 2013. La prise en charge de malades se fait convenablement, ont indiqué plusieurs sources médicales, insistant toutefois sur la nécessité de sensibiliser la population à observer les mesures d’hygiène et à consommer une eau potable.

Le choléra touche la ville de Lubumbashi et toutes les huit zones de santé du Katanga, ont affirmé plusieurs sources médicales. Dans la capitale provinciale, la zone de santé de la Katuba arrive en tête, suivie de celle de Kampemba, ont ajouté les mêmes sources sans donner de chiffres. A en croire certaines sources, le nombre de cas de choléra est élevé à Katuba notamment puisque la plupart des habitants de cette  commune consomme l’eau de la rivière Lubumbashi.

Pour ce faire, l’ONG MSF, l’Unicef, l’OMS et le gouvernement congolais tentent de travailler ensemble pour stopper l’avancée  de cette épidémie, qui ne cesse de gagner du terrain dans cette province minière.

En dehors de deux centres de traitement de choléra, opérationnels à la Kenya et à l’hôpital  général de référence Jason Sendwe (commune de Lubumbashi), un autre centre vient d’être ouvert dans la commune Katuba. Le bourgmestre de cette commune appelle toute la population à amener tous les malades de choléra dans ce centre.

En dehors de Lubumbashi, l’épidémie sévit aussi dans plusieurs localités de la province. Il s’agit notamment de:

  • Kasenga
  • Yemba
  • Kilwa
  • Mukanga
  • Kitenge
  • Bukama
  • Malemba

Les informations en provenance de Pweto, lundi 4 février, indiquaient que quinze nouveaux cas venaient d’y être enregistrés sans faire de victimes. Les mêmes sources médicales avancent le nombre de plus de 1170 cas avec 51 décès, répertoriés dans ce territoire du Nord du Katanga entre début décembre 2012 et janvier 2013.

Dans la même partie de la province, l’Inspection du district sanitaire de Kalemie avait signalé, en janvier, cent cinquante-deux cas de choléra dont un décès. Ces cas étaient pris en charge au centre de traitement du choléra à l’hôpital général de Kalemie.

Les médecins de la province sont unanimes pour dire que l’éradication de l’épidémie passe par la sensibilisation de la population à la propreté et à la consommation de l’eau potable.

Les commentaires sont fermés.