Radio Okapi (RDC), 20.12.2012:Province Orientale: 2 policiers tués après un accrochage avec des militaires à Makoro

 

Deux policiers sont morts, mercredi 19 décembre, au poste d’Etat de Makoro, en territoire de Faradje, à plus de 800 km de Kisangani (province Orientale) après un accrochage avec des militaires. Selon des témoins, ces hommes en uniforme se querellaient la gestion du dossier d’un accident de circulation dans lequel deux motos sont entrées en collision devant un bureau des Forces armées de la RDC (FARDC).

Le président de la société civile du territoire voisin de Watsa indique que les policiers qui voulaient se saisir du dossier ont été désavoués par les militaires qui en avaient déjà commencé le traitement.

Les deux groupes se seraient ensuite tirés dessus, créant la panique dans la cité de Makoro.

Les habitants de la cité qui ont pensé à une incursion de la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), se sont réfugiés pendant quelques heures dans la brousse.

Informé de la situation, l’auditorat militaire de garnison de Watsa a dépêché une équipe dans la cité pour mener une enquête au terme de laquelle trois policiers et trois militaires ont été arrêtés et amenés au poste de Watsa.

Selon le président de la société civile de Watsa, les deux motards, grièvement blessés au cours de l’accident de circulation, sont soignés dans une formation médicale de Makoro.

Le territoire de Watsa est souvent en proie à des attaques des rebelles de la LRA. Ses habitants pensent à une attaque de cette rébellion quand elle entend des coups de feu.

En juin dernier, les habitants de la localité de Monya se sont précipités dans la brousse, entendant des coups de feu, alors qu’un militaire venait de tirer sur son épouse après une dispute conjugale.

Les commentaires sont fermés.