Imprimer cette page
Journaliste du Studio Hirondelle RDC en reportage à Kinshasa, République démocratique du Congo. ©Gwenn Dubourthoumieu / Fondation Hirondelle Journaliste du Studio Hirondelle RDC en reportage à Kinshasa, République démocratique du Congo.
Visionner et/ou télécharger les pièces jointes :

L'accès à une information fiable et utile est un enjeu vital dans des sociétés en crise. Actions, chiffres clés et témoignages dans notre Rapport annuel 2019. Extraits ci-dessous. Rapport intégral à télécharger ou feuilleter en cliquant sur le lien ci-dessus.

MAINTENIR LE CAP

La Fondation Hirondelle a défini en 2019 une nouvelle stratégie pour les années à venir, grâce à une réflexion avec ses employés, sa direction et son Conseil de Fondation, et à des entretiens avec ses partenaires. Cette stratégie met l’accent sur le renforcement des collaborations avec nos partenaires locaux, notamment pour la co-production de contenus, sur notre capacité de réponse rapide en cas d’urgence humanitaire ou sanitaire, et sur le développement de notre capacité de traitement de thématiques globales (environnement, droits humains, éducation…).
Romaine Jean et Guillaume Pictet, respectivement Présidente et membre du Conseil de Fondation, ont quitté notre Conseil à la fin de l’année et je les remercie pour leur engagement. Nous avons désormais le plaisir et l’honneur d’accueillir Tony Burgener comme nouveau Président du Conseil, ainsi qu’Isabelle Werenfels en tant que membre.
Les réflexions sur la stratégie ont confirmé la pertinence des choix fait par les fondateurs il y a 25 ans : l’information indépendante est nécessaire en zones de crises. Elle peut faire la différence comme notre nouveau programme dans les Kasaï en RD Congo le démontre. Les médias ont un rôle social à jouer, en créant du lien, mission en direction des jeunes que s’est donnée le Studio Sifaka à Madagascar. Enfin, l’information et les émissions de débat sont une contribution à la vie publique. Nos médias et partenaires ont fait ce travail toute l’année. Ils ne dévient pas de leur mission, ils gardent le cap !

Caroline Vuillemin
Directrice générale de la Fondation Hirondelle

 

LE PROGRAMME DE LA FONDATION HIRONDELLE

STRATÉGIE 2017/2020


Construit sur quatre ans, le programme de la Fondation Hirondelle a poursuivi en 2019 la mise en œuvre de ses activités dans la continuité des 2 années passées, pour réaliser les trois résultats principaux que nous nous sommes fixés dans le cadre de cette stratégie quadriennale. Le 1er est de fournir une information de qualité, utile et accessible au plus grand nombre dans les pays et contextes où nous travaillons. Le 2e est de renforcer nos médias et médias partenaires en tant qu’organisations médiatiques responsables jouant un rôle social majeur dans leur environnement. Le 3e résultat est de contribuer à une meilleure prise en compte globale et locale du secteur des médias, grâce à la recherche et des études sur les effets et l’impact des médias en zones de crises.
Ces résultats concourent à notre objectif institutionnel : « Contribuer à rendre effectif le droit à l’information en donnant accès aux populations, dans les zones d’intervention, à des médias de qualité dont les contenus sont utiles, non partisans, et indépendants afin de permettre à chaque individu de faire des choix informés dans sa vie, et de participer à la vie citoyenne et démocratique de son pays ».

DÉVELOPPEMENT RESPONSABLE

L’année 2019 a été particulièrement riche en nouveaux développements. Institutionnellement, le Conseil de Fondation a accueilli un nouveau Président et une nouvelle membre. Trois nouveaux médias ont été inaugurés dans l’année. La Fondation Hirondelle a aussi renforcé ses dispositifs internes pour garantir la lutte contre toute forme d’abus de pouvoir et de comportement. Nous avons enfin développé une nouvelle stratégie pour la période 2021-2024 qui a été soumise à notre principal partenaire, la Division du Développement et de la Coopération suisse.

Le principal axe d’intervention de la Fondation, produire et diffuser des contenus, a été étendu avec l’inauguration de Studio Yafa au Burkina Faso en mars, du programme Ngoma Wa Kasai en RD Congo en juin et de Studio Sifaka à Madagascar en novembre. Au Sahel, nous avons lancé de nouveaux programmes dédiés aux jeunes au Mali et au Niger. Notre média en ligne JusticeInfo.net a inauguré un nouveau site web, plus fluide et lisible, et produit un premier recueil de 12 de ses interviews les plus importantes.

Notre appui aux médias partenaires de la Fondation, notre 2e axe d’intervention, s’est maintenu avec la prolongation de notre partenariat avec Frontier Myanmar et l’extension vers de nouveaux médias partenaires du podcast Doh Athan au Myanmar. Nos réseaux de radios partenaires en RDC, au Mali, au Niger et au Burkina ont continué à recevoir notre appui technique et éditorial, et à s’étendre. Nous avons mis en place un nouveau réseau de 6 radios partenaires à Madagascar pour reprendre les programmes du Studio Sifaka.

Pour contribuer à la durabilité de la Fondation et de ses médias, nous avons mis l’accent en 2019 sur l’intégration durable, dans nos fonctionnements et notre culture organisationnelle, de codes de conduite prévenant les abus de pouvoir, la corruption et le harcèlement, et permettant une gestion responsable et transparente. Une nouvelle stratégie a également été définie, outil nécessaire à la projection, pour les années 2021-2024 en interne et vis-à-vis de l’externe, afin de convaincre de nouveaux partenaires de travailler avec nous et nous soutenir.

Enfin, dans le cadre de notre 4e axe d’intervention dédié à la recherche, nous avons coproduit avec le Harvard Humanitarian Initiatives, le think-tank britannique Demos et l’institut congolais ICREDES, une étude sur l’effet des réseaux sociaux dans les Kivus en RDC en comparaison des médias traditionnels comme la radio. L’étude sur le rôle des médias locaux pour l’autonomisation des femmes au Sahel menée par le Département de journalisme de l’Université de Sheffield s’est élargie au Mali et au Burkina Faso après le Niger, ce qui permettra en 2020 une vision régionale de la question.

CHIFFRES CLÉS 2019

11 opérations médiatiques, dans 10 pays, sur 3 continents          
11’000 heures de programmes audio / % 2018  (+ 5 % par rapport à 2018)                                              
217 heures de programmes vidéo (+ 3 %)                                                         
8’900 articles sur le web (- 6 %)                                                                              
615'860 visiteurs uniques sur nos sites web (+ 65 %)
285’480 abonnés Facebook et Twitter (+ 30 %)
330 médias soutenus (+ 24 %)                                                                                  
558 personnes formées (+ 10 %)
Population couverte :  87,3 Millions (+ 31%)

 

RAPPORT FINANCIER

DÉPENSES DES PROJETS

RESSOURCES FINANCIÈRES