Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Notre actualité

Pendant la formation, des journalistes interviewent des populations de l'Etat de Môn sur les problèmes de coupures d'eau dans le village de Kyaikmaraw. ©Martyn Brown / Fondation Hirondelle Pendant la formation, des journalistes interviewent des populations de l'Etat de Môn sur les problèmes de coupures d'eau dans le village de Kyaikmaraw.

Droits Humains au Myanmar : notre formation de journalistes dans l'Etat Môn

Une formation de journalistes a été organisée début avril par la Fondation Hirondelle dans l’Etat Môn, au Sud-Est du Myanmar. Objectif : améliorer la couverture des questions liées aux droits Humains.

La formation a duré une semaine, du 2 au 6 avril. Elle était animée par Martyn Brown, Conseiller éditorial de la Fondation Hirondelle au Myanmar, journaliste britannique en poste dans ce pays depuis plusieurs années, spécialiste notamment du traitement de l’actualité parlementaire et des droits humains. Trois participants à la formation témoignent de ce qu’elle leur a apporté :

U Thaung Tun, Correspondant dans l’état de Môn pour le groupe de presse birman Eleven Media (10 ans d'expérience) :
« En rejoignant cette formation, nous comprenons mieux ce qui est fondamental en journalisme. Le formateur a partagé ses expériences internationales afin que nous ayons une chance d'en savoir plus dans les détails qu'auparavant et nous en avons appris davantage sur l'utilisation des médias sociaux comme Twitter. Avant cela, nous n'avons pas eu de formation spécifique aux médias électroniques. Maintenant, avec cette formation, nous sommes davantage en mesure de bien utiliser les médias sociaux. Le formateur a aussi partagé ses connaissances sur le traitement des questions de droits de l'homme, bien que la formation n’a pris quelques jours. Si nous, journalistes locaux ici pouvions recevoir des formations similaires, deux ou trois fois par an, cela pourrait nous aider à acquérir de l'expérience et à acquérir des connaissances internationales.
Pour l'informatique, nous avons peu d'expérience, nous utilisons simplement Facebook normalement. En fait, les reporters locaux sont simplement capables de survivre sur le terrain. Nous ne pouvons pas acheter des équipements de haute qualité. Donc, cela affecte notre production de nouvelles. Si nous obtenons une formation pratique plus intensive pour l'informatique et l'équipement, cela pourrait nous encourager. »

Kay Htaw, Hinthar Media (5 mois d'expérience) :
« A travers cette formation, j'ai appris les techniques pour me préparer avant un reportage, pour faire des recherches sur la personne interviewée avant de la rencontrer, poser des questions et relancer pendant l’interview. J'ai une faiblesse dans l'interview. J'aimerais en savoir plus sur les lois sur les médias, les règles et règlements et l'éthique à l'avenir. »

Won Sa Mon, Agence de presse Môn, (4 ans d'expérience) :
« Même si j'ai déjà travaillé pour un média radio, j'ai appris pendant cette formation à écrire une histoire dans un style radiophonique et c'est utile et avantageux pour moi. Avant cela, je n'ai écrit que des nouvelles et les nouvelles sont un peu plus faciles à écrire pour la radio. Maintenant, je sais écrire un reportage pour la radio, donc ça me rend plus expérimenté. La plupart des jeunes ne s'intéressent pas à la radio, il devrait donc y avoir plus de formations pour que les jeunes sachent comment la radio est efficace. »