Appui à la Radio Tunisienne

 

L’ouverture amorcée en décembre 2010 entraine une forte attente de la population tunisienne dans les domaines politiques, économiques, sociaux et des libertés publiques. Le dialogue, la concertation et la volonté de construire une nouvelle société tunisienne donnant sa chance à tous sont les garanties d’une transition réussie vers la démocratie. La Radio Tunisienne accompagne cette transformation. Elle aspire à un véritable statut d’institution médiatique de service public et se prépare à jouer un rôle primordial dans les échéances électorales à venir (premier rendez-vous électoral le 23 octobre 2011, assemblée constituante, élections en cascade ensuite selon la nouvelle constitution tunisienne qui sera proposée).

La Radio Tunisienne dispose de compétences, d’expérience et d’acquis solides qu’elle souhaite renforcer en faisant appel à la coopération internationale pour relever ses prochains défis, avec pour objectif de réussir pleinement une transition vers un service public crédible basé sur les valeurs de liberté, de pluralisme et d’indépendance.

Au terme d’une mission exploratoire de la Fondation Hirondelle en Tunisie en avril 2011, et suite à une série de négociations entre les deux parties, la Radio Tunisienne et la Fondation Hirondelle ont décidé de collaborer en vue de :

  • Garantir, dans le contexte spécifique des échéances électorales, une information de qualité et une offre de programmation répondant aux standards professionnels d’un mandat de service public (information indépendante, exacte et pluraliste) en garantissant une représentativité égale des acteurs. L’auditeur doit rester la priorité principale dans ce contexte.
  • Assurer une meilleure coordination des moyens (humains, techniques et logistiques) entre toutes les chaines nationales et régionales pour fournir la meilleure couverture des échéances électorales.
  • Mettre en place progressivement une structure interne à la Radio Tunisienne répondant aux standards professionnels observés dans des médias internationaux de référence, en favorisant les outils de gestion intégrant la concertation et la participation.

La Fondation Hirondelle a proposé, en réponse à ces objectifs, un projet en Tunisie comportant 3 volets:

  • Appui à la Radio Tunisienne (4 chaines nationales et 5 régionales) durant la période électorale Collaboration avec la radio régionale de Gafsa.
  • Coordination des actions grâce à la création d’une Commission mixte Radio Tunisienne/Fondation Hirondelle

Les 2 parties ont signé une convention de partenariat en juillet 2011 définissant les rôles et responsabilités de chacun. La Fondation Hirondelle est particulièrement responsable de:

  • Proposer un cadre référent pour la période électorale : Charte et codes adéquats (identiques pour les chaines nationales et régionales).
  • Proposer une grille de programmes spéciale élections (phase pré électorale, campagne officielle, jour de scrutin et phase post électorale). La Fondation Hirondelle assurera aussi les formations spécifiques en lien avec cette grille de programmes, dispensées aux personnels concernés (chaines nationales et stations régionales).
  • Assister la Radio Tunisienne à mettre en ligne une page web spéciale élections intégrée au site de la Radio Tunisienne.
  • Assister la radio Tunisienne à recruter et former un réseau de journalistes correspondants (identifié en interne des chaines de la Radio tunisienne en priorité) qui pourra couvrir l’ensemble du pays, notamment les zones de Sidi Bouzid, Tozeur, Kebili et Kasserine.

La Fondation Hirondelle emploie pour son projet en Tunisie deux professionnels de la radio, basés à Tunis et Gafsa, une petite équipe de personnel national de support et 8 correspondants. Les activités du projet sont possible grâce au soutien de IFES (financement du Département d’Etat américain), de la Direction du développement et de la coopération suisse et de l’Union Européenne. Le budget global des activités s’élève à 2’150’000 CHF pour 24 mois.

Visitez le site de la radio.

Les commentaires sont fermés.