Radio Ndeke Luka (RCA), 30.10.2012: Plus de transport de viande de brousse vers l’UE

 

L’incident fait encore des vagues. Il s’agit de la saisie, le 25 octobre 2012, sur les passagers du vol Air France en provenance de Bangui, de produits du cru, notamment de la viande boucanée, communément appelée «viande de brousse». Près de 400 kg ont été saisis par un cordon douanier à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle de Paris. Des membres de la communauté centrafricaine, vivant en France, contactés par Radio Ndeke Luka, ne cachent pas leur mécontentement. Ils dénoncent ce qu’ils qualifient d’injustice et fustigent le manque de réaction des autorités centrafricaines.

Les centrafricains vivant en France se plaignent en effet de cette interdiction faite par Air France à ses passagers de Bangui, de transporter des produits centrafricains. Ils se plaignent que cette interdiction ne s’applique, selon eux, que pour les vols d’Air France en provenance de la capitale centrafricaine.

L’un d’eux, contacté par la rédaction de Radio Ndeke Luka et qui a demandé l’anonymat se prononce : « Nous ressentons cela comme une injustice. Nous nous rendons compte que la saisie des produits arrivant en France n’est systématique que sur les vols en provenance de Bangui. Et sur les vols d’Air France, pas des autres compagnies! Alors il n’y a  pas d’égalité puisque tous les autres pays font rentrer les produits qu’ils utilisent chez eux qui sont purement locaux. Mais lorsque le vol arrive de Bangui, tout le monde est sur le pied de guerre comme si à Bangui on amenait des produits destinés à contaminer ceux qui vivent en France ou comme s’il y avait une bombe. Cette situation est très mal ressentie par toute la communauté centrafricaine vivant en France. Personne ne comprend cette inégalité alors que la France soutient l’égalité et la fraternité. Il faut aussi déplorer que les représentants centrafricains ne réagissent pas face à cette situation.  Nous le vivons très mal ».

Du coté des responsables de l’agence Air France de Bangui, c’est une question de réglementation à respecter désormais. Pour des raisons sanitaires et de la sauvegarde des espèces protégées, le transport de ces produits est interdit vers les pays membres de l’Union Européenne. Ce n’est pas uniquement la RCA qui est concernée par cette décision, mais également les pays comme le Cameroun, le Congo et la RDC (République Démocratique du Congo) et d’autres encore.

Les responsables d’Air France à Bangui ont encore expliqué à Radio Ndeke Luka que c’est depuis 2011 qu’elle sensibilise ses passagers sur le transport interdit de ces viandes de brousse. La compagnie a déjà payé des pénalités imposées par la direction générale de l’aviation civile française pour avoir transporté ces produits. Elle ne veut plus s’exposer à de nouvelles sanctions. Les passagers doivent le savoir

Les commentaires sont fermés.