Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Notre actualité

Pendant l'enregistrement du programme d'éducation dans les studios de Radio Ndeke Luka à Bangui. ©Radio Ndeke Luka / Fondation Hirondelle Pendant l'enregistrement du programme d'éducation dans les studios de Radio Ndeke Luka à Bangui.

Des leçons de calcul et de lecture à la radio pour les enfants : une action essentielle menée par Radio Ndeke Luka en cette période de crise sanitaire (COVID-19). En raison de la pandémie, les écoles sont fermées et les enfants et leurs enseignants confinés à domicile.

La Centrafrique est classée avant-dernière au niveau mondial en termes d’indice de développement humain. Le secteur de l’éducation est affecté par les conflits et tensions sociales depuis bientôt deux décennies. Les enfants et les femmes sont les plus marginalisés et les plus durement affectés par les conséquences du conflit centrafricain. « Actuellement, un million d’enfants sont en besoin d’éducation et n’ont pas accès à l’école et 56 000 d’entre eux vivent dans des camps de déplacés en Centrafrique » indique le plan de réponse humanitaire 2020 en Centrafrique.

Les conditions de vie des enfants sont très précaires en RCA. En raison des conflits armés, des dizaines de milliers de familles de plusieurs régions de la Centrafrique ont été forcées de quitter leurs villages, laissant derrière elles leurs maisons et possessions. Les enfants déplacés n’ont souvent plus accès à l’école. Pauline vit avec son petit-fils à Paoua (Nord-ouest), elle témoigne : «Ces leçons à la radio constituent le seul moyen d’instruire mon petit-fils, je n’ai pas la capacité de lui payer l’école normale

Dans ce contexte fragile, le ministère centrafricain de l’éducation, l’Unicef et Radio Ndeke Luka, la radio créée et soutenue par la Fondation Hirondelle en RCA, ont lancé fin 2019 des programmes d'enseignement dispensés à travers la radio. Ces programmes éducatifs par la radio sont aujourd’hui l’un des seuls moyens pour de nombreux enfants de garder une routine éducative en cette période de crise sanitaire liée au COVID-19. Les écoles sont fermées et les enfants et leurs enseignants sont confinés à domicile sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Tous les jours, à 17H 05 heure de Bangui, des leçons de calcul et de lecture en français et en Sango, la langue nationale, sont diffusées dans le but de soutenir l’action du ministère de l’éducation pour les enfants affectés.

 « Aujourd’hui, sans les leçons à la radio Ndeke Luka, mes enfants risquent de perdre une année scolaire avec la fermeture des écoles, nous ne savons pas quand la situation va s’améliorer », s'inquiète Laurentine, 34 ans, habitante de Bambari, 2e grande ville de la RCA.

Une dizaine de cas de la Covid-19 ont été confirmées en Centrafrique entre le 14 mars et le 10 avril 2020. Des mesures sanitaires ont été prises par les autorités du pays. Le ministère de la santé, les ONG et les médias travaillent depuis bientôt un mois pour stopper la propagation du virus en Centrafrique.