Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Notre actualité

Riposte au Covid-19 en Afrique : Ensemble pour une information fiable ©Free Press Unlimited

Depuis le mois d'août 2020, la Fondation Hirondelle travaille en concertation avec 6 autres organisations internationales (Free Press Unlimited, Article 19, Reporters sans frontières, Deutsche Welle, International Media Support, et l'UNESCO) dans le cadre du programme "Riposte au COVID-19 en Afrique : ensemble pour une information fiable".  Objectif : soutenir des médias indépendants dans 17 pays d'Afrique subsaharienne pour leur permettre de fournir des informations pertinentes et fiables à leurs publics face aux effets de la pandémie. Ce projet, coordonné par Free Press Unlimited et d'une durée de 18 mois, est financé à 95 % par l'Union européenne (4,5 millions d´euros).

Le lancement officiel du projet a eu lieu le 28 septembre lors de la Journée internationale de l'accès universel à l'information (IDUAI 2020) avec une table ronde en ligne. L'objectif général de cette riposte rapide au COVID-19 en Afrique est d´apporter un soutien nécessaire aux médias indépendants et aux journalistes de la région, pour qu´ils continuent de mettre à la disposition des populations des informations de qualité et fiables, mais aussi de les aider à surmonter les risques auxquels ils sont confrontés durant cette crise.

Le projet est divisé en 3 piliers principaux :
1. Subvention aux journalistes et aux organes de presse en Afrique subsaharienne, pour leur permettre de continuer de produire des contenus d'intérêt public de qualité, destinés à leur public. Ce pilier comprend les activités suivantes:
- Fournir des subventions aux médias dans les 17 pays subsahariens ici listés : Burkina Faso, Ghana, Bénin, Guinée, Côte d'Ivoire, Sénégal, Nigeria, Éthiopie, Soudan du Sud, Soudan, Somalie, Kenya, Mozambique, Tanzanie, République démocratique du Congo, Afrique du Sud et Zimbabwe). Au total, environ 35 médias seront soutenus. La Fondation Hirondelle prend en charge, dans le cadre de ce programme, le soutien aux médias et réseaux de médias dans 4 pays : Sénégal, Guinée, Côte d'Ivoire et Bénin.
- Fournir de petites subventions d'urgence aux journalistes africains et aux organisations de médias, au-delà des 17 pays cibles, qui subissent lourdement les effets de cette pandémie. Plus de 50 organisations médiatiques et journalistes pourront bénéficier de ces subventions d´appoint.
2. Partage des meilleures pratiques entre les professionnels des médias et les journalistes actifs sur le continent, par la création d'un espace de travail commun sécurisé, des opportunités de mentorat pertinentes ainsi que la mise à disposition de ressources de vérification des faits, accessibles à tous les journalistes. Cet espace de travail commun sera également la plate-forme où des formations en ligne en business modèle, en vérification des faits (fact checking) ou encore en engagement du public, seront dispensées aux bénéficiaires.
3. Actions de lobbying et de plaidoyer efficaces pour préserver les droits à la liberté d'expression et à l'accès à l'information aux niveaux nationaux, régionaux, multilatéraux et mondial, fondés sur des études, sur un suivi des agressions contre les journalistes, sur l'analyse juridique et sur le monitoring des politiques qui ont un impact sur la liberté de presse. Le monitoring débouchera sur des recommandations concrètes formulées aux niveaux nationaux, régionaux et multilatéraux.

Regardez cette vidéo de présentation du programme, réalisée par Free Press Unlimited, avec le témoignage de plusieurs journalistes africains bénéficiaires et partenaires du projet, dont Cédric Kalonji, coordinateur éditorial du "hub" COVID-19 de la Fondation Hirondelle en Afrique et Aissatou Barry, journaliste guinéeenne formée par la Fondation Hirondelle et coordinatrice de l'Association des journalistes scientifiques de ce pays :