Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Notre actualité

L'émission "Mandako" réalisée en direct dans la salle de conférence de Radio Ndeke Luka le 27 mars 2019 ©RNL / Inès Laure N'Gopot L'émission "Mandako" réalisée en direct dans la salle de conférence de Radio Ndeke Luka le 27 mars 2019

Témoignages sur le rôle social de Radio Ndeke Luka, à l'occasion de ses 19 ans

Radio Ndeke Luka, la radio créée et soutenue par la Fondation Hirondelle en Centrafrique, a fêté ses 19 ans le 27 mars. Radio de proximité et de développement, elle est aujourd'hui écoutée en République Centrafricaine et dans le monde entier grâce à la diversité de son réseau d'information. Témoignages recueillis depuis Bangui.

En 19 ans, les témoignages sur les impacts positifs de l’écoute de Radio Ndeke Luka sur les auditeurs sont énormes. "Mon premier garçon de 8 ans a momentanément abandonné l'école au Cours préparatoire 2ème année à cause du bec de lièvre. J'étais triste et désespérée", a expliqué Josépha, mère de deux enfants. Elle précise que la radio a joué un grand rôle dans la guérison de son fils. "Sur Radio Ndeke Luka, on a annoncé une campagne de chirurgie gratuite pour réparer les lèvres. J'ai amené mon enfant, il a été soigné, sa lèvre supérieure couvre maintenant ses dents. Et il a repris les cours", a témoigné Josépha.

Les biens faits de Radio Ndeke Luka sont ressentis également au niveau de l'enseignement primaire, secondaire, technique et supérieur. Sous le couvert de l'anonymat, un étudiant de l'Université de Bangui précise qu’elle a efficacement participé à sa formation.

"Radio Ndeke Luka à travers l'émission 'Mandako' contribue à notre culture. Les réponses aux questions posées par Dynacord nous permettent de mieux nous cultiver".

Christian Claude Doba, journaliste au quotidien Le Démocrate, indique qu’il se réfère toujours à la radio pour avoir des informations. "Le contenu de l'information de Radio Ndeke Luka est fiable et diversifié surtout la grande édition de 13 heures. Cela permet aux auditeurs d'être informés sur tout ce qui se passe sur l'étendue du territoire", a-t-il relevé ajoutant que "les reporters rentrent en profondeur pour éclairer le public".

Outre les témoignages, Radio Ndeke Luka a aussi contribué à des changements dans la société. Un reportage sur le bradage de certains édifices publics a renforcé la vigilance du gouvernement et a suscité la réaction de la société civile et de certaines personnalités du pays.

A la suite du cri de cœur du sous-préfet de Boali, Alain Yamo sur Radio Ndeke Luka, le Ministère de la Santé a offert une ambulance à l’hôpital de la ville. Ce n’est pas tout ! Après un portrait de Jean Léndéngo, ancien joueur de l’équipe nationale de football qui traversait des moments difficiles, celui-ci a bénéficié de plusieurs soutiens de personnes de bonne volonté.

Radio Ndeke Luka, une radio nationale de proximité au service de toutes les populations de Centrafrique.