Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Production & Podcasting pour prévenir les violences domestiques parmi les réfugiés - Dollo Ado Camp, Ethiopie

La Fondation Hirondelle collabore avec plusieurs organismes de santé comme WAHA (Alliance Femmes et Santé International) et des institutions académiques dont l'Ecole de Santé Publique de l'Université d'Addis Abeba pour concevoir et tester un projet pilote utilisant un programme audio en podcast pour traiter les taux élevés de violence entre partenaires au sein de populations vulnérables dans le camp de Dollo Ado en Éthiopie.

La violence entre partenaires intimes (VPI) est la forme de violence la plus courante dans les situations de crise humanitaire, mais elle n'est souvent pas signalée et reçoit moins d'attention que la violence sexuelle hors-partenaire dans ces contextes. Dans le camp de réfugiés de Dollo Ado en Ethiopie, où environ 216 000 réfugiés somaliens sont enregistrés dans cinq camps, la violence basée sur le genre (GBV) est un problème important.

Le projet vise à améliorer la pratique humanitaire en développant une intervention innovante basée sur les technologies de l’information et de la communication ciblant la violence conjugale parmi les populations réfugiées somaliennes et délivrée via des podcasts produits localement. Plus précisément, le projet générera de nouvelles connaissances sur les facteurs de risque de la VPI dans les camps de réfugiés de Dollo Ado en Éthiopie et contribuera à comprendre comment les réseaux sociaux et les canaux de partage de l'information sont organisés. Cela se fera à travers une approche unique en développant et pilotant une intervention de communication participative conçue par l'utilisateur sous la forme de podcasts ciblant le VPI dans ce contexte.

Les podcasts seront produits localement et diffusés à plusieurs endroits dans le camp, mais aussi sauvegardés et partagés via la technologie Bluetooth, dans un transfert de téléphone à téléphone disponible pour les téléphones portables de "première génération" et qui ne nécessite pas de connexion Internet. Au cours de la phase pilote, trois centres d'écoute seront sélectionnés en fonction des avis des membres de la communauté dans des espaces appropriés et sûrs où la population cible se réunit généralement. Dans un centre d'écoute, le personnel du projet organisera des discussions avec les auditeurs après chaque diffusion d’émission.

Dans le cadre de ce nouveau projet, la Fondation Hirondelle concevra et fournira l'équipement technique pour les centres d'écoute et engagera un formateur radio senior pour travailler avec une équipe de réfugiés somaliens afin de produire une série de podcasts sur la violence entre partenaires intimes à partir du mois d'août 2018.

Les objectifs spécifiques des modules de formation sont les suivants:

  • Développer un cadre de podcast
  • Former les membres de la communauté
  • Développer et pré-tester le contenu en utilisant des approches participatives
  • Fournir un mentorat continu

Le projet global est mis en œuvre sur une période de 24 mois depuis septembre 2017 et est financé par la Banque mondiale et l'ambassade de Suisse en Éthiopie.