Fondation Hirondelle      +41 21 654 20 20

Améliorer l'accès à l'information pour les réfugiés Rohingya - Bangladesh

En juin 2018, la Fondation Hirondelle a lancé un nouveau projet au Bangladesh, dans le camp de réfugiés Rohingya de Jamtoli. En 2019, nous étendons le projet à un deuxième camp de réfugiés Rohingya et nous travaillons également avec les communautés bangladaises affectées à proximité des camps. Le travail de la Fondation Hirondelle vise à contribuer à la résilience des réfugiés et de la communauté d'accueil et à renforcer la cohésion sociale entre les groupes.

Selon les Nations Unies, plus de 700'000 membres de la minorité musulmane rohingya ont fui l'Etat de Rakhine dans le nord-ouest du Myanmar depuis septembre 2017. Des témoins rapportent des scènes de violence et de destruction sans précédent. De nombreux réfugiés ont été blessés ou gravement traumatisés par la séparation de leur famille. Épuisés par leur voyage, ils arrivent de l'autre côté de la frontière, au Bangladesh, dans des camps d'accueil complètement surpeuplés avec des abris très rudimentaires, de l'eau polluée et des risques importants de maladies.

Cet afflux massif de personnes a mis à rude épreuve les ressources locales et a nécessité une intervention humanitaire à grande échelle qui manque parfois d'efficacité dans la communication avec les populations touchées. Une information rapide et crédible dans les situations de crise peut faire une difference vitale en aidant les gens à prendre de bonnes décisions, en dissipant les rumeurs et en calmant les tensions. Le retour d'information des populations touchées joue également un rôle essentiel pour les acteurs humanitaires en leur permettant de mieux définir les priorités et les efforts de secours et d'atténuer les tensions.

En partenariat avec Coast Trust, une ONG bangladaise travaillant dans les camps et avec les communautés d'accueil, le projet de la Fondation Hirondelle vise à améliorer l'accès à des informations importantes et pratiques pour plus de 15 000 auditeurs par semaine vivant dans les camps et dans les communautés voisines. Le projet est également un outil de responsabilisation et vise à améliorer l'accès à l'information sur les besoins des réfugiés et la situation dans les camps pour les organisations humanitaires qui y travaillent. Le projet vise enfin à contribuer au renforcement de la cohésion sociale entre les réfugiés et les populations d'accueil par le biais d'une programmation médiatique partagée.

Le projet comprend la production d'un programme audio dans 2 camps par un groupe de réfugiés avec la supervision et le soutien des producteurs de la Fondation Hirondelle. Les programmes offrent des informations sur la vie du camp, des informations importantes et des messages de sensibilisation des ONG travaillant dans le camp et du gouvernement. La diffusion des programmes audio est assurée par un réseau de diffusion de proximité par des haut-parleurs installés dans les lieux de rassemblement de la population. Afin d'assurer les retours d’informations par les populations touchées, le projet comprend également la compilation d'informations importantes à partir du contenu des programmes audio des réfugiés, partagés avec les gestionnaires des camps, le gouvernement et d'autres acteurs humanitaires. Une émission hebdomadaire est aussi produite pour les communautés d'accueil avec des informations sur les services et conseils qui pourraient améliorer leur sécurité alimentaire, leurs moyens de subsistance et leurs connaissances sur la santé et les droits. Enfin, le projet vise à accroître la cohésion sociale entre les réfugiés et les populations locales par le biais d'un programme audio hebdomadaire qui réunit les populations d'accueil et de réfugiés.

Objectifs

  • Renforcement de la résilience des réfugiés et renforcement de l'obligation de rendre des comptes dans les camps.
  • Amélioration de la résilience de la communauté d'accueil autour des camps de réfugiés.
  • Une cohésion sociale accrue entre les réfugiés, la communauté d'accueil et les autres parties prenantes.

Résultats

  • Émissions audio produites pour les réfugiés à l'intérieur du camp chaque semaine ; émissions audio produites pour et par la population de la communauté d'accueil chaque semaine.
  • Retours d’informations importants et préoccupations soulevées par les réfugiés dans le programme audio fourni aux organismes humanitaires.
  • Des équipes de producteurs audio, de traducteurs et de mobilisateurs communautaires de réfugiés et de la communauté d'accueil ont été identifiées et formées dans le camp et dans la communauté d'accueil.
  • Installation de haut-parleurs dans les espaces de vie à travers le camp.

Ressources

l'équipe : 1 chef de projet ; 1 directeur de production, 3 producteurs et monteurs, 1 coordonnateur de projet, 1 assistant de projet, 3 coordonnateurs de groupes d'écoute, des producteurs réfugiés et de la communauté d'accueil.

Budget 18 mois : 790 325 CHF

Sources des financements :

  • Chaîne du Bonheur
  • DDC - Coopération Suisse